Conscience … et actualité!

 

Les chemins de l’évolution personnelle passent parfois par des « prises de conscience », des instants particuliers où l’on ressent comme un voile qui se lève, et qui nous permet de nous sentir plus lucides, et plus forts. Comme si nous retrouvions quelque chose de précieux qui était déjà en nous mais enfoui, inaccessible. « Nul ne peut rien vous apprendre d’autre que ce qui repose à demi endormi dans l’aube de votre connaissance. » comme l’a exprimé de si belle manière Khalil Gibran.

Il y a dans ces moments comme une résonance que l’on peut ressentir physiquement, et qui permet de bien distinguer si cela relève d’une simple compréhension intellectuelle (du mental), ou de l’intégration (du cœur). Cette reconnexion nous permet de nous libérer un peu plus, de nous déployer. Il s’agit bien ici du processus de réalisation personnelle, qui consiste à laisser naître celui/celle que nous sommes déjà, en enlevant tout ce qui empêche cette éclosion (conditionnements, croyances, vision limitante de soi et du monde…). Comme j’aime souvent le rappeler aux personnes que j’accompagne, pour ETRE, il ne faut pas chercher vers le plus, mais vers le moins !

Qu’en est-il de l’évolution collective, celle d’un peuple, ou de l’humanité toute entière ? Ne peut-on pas considérer qu’ici également, certaines périodes sont celles d’un « saut de conscience », qui permet à un grand nombre de sortir d’une forme de conditionnement, ou d’endormissement ? C’est ce qui ressort clairement de certains témoignages parmi celles et ceux qui se mobilisent actuellement. Ils expriment ce sentiment de « réveil », cette sensation que le mouvement collectif leur permet de retrouver ce qu’ils avaient perdu (dignité, force, parole, capacité à agir et à créer). Ils expriment aussi de plus en plus le refus de la manipulation dont ils prennent conscience, au-delà même de nos gouvernements et sans sombrer dans les polémiques politiques, il s’agit bien ici de cette manipulation à très grande échelle qui a conduit le monde à ce qu’il est aujourd’hui, au bord du précipice sur tous les plans : climatiques, environnementaux, sociaux, politiques et économiques.

C’est bien dans cette prise de conscience que ce concentre, se régénère et s’amplifie toute l’énergie de ce mouvement. Nous sommes dans un épisode fort de prise de conscience de l’humanité, qui se manifeste ici en France, mais qui a déjà commencé aussi depuis quelques années en d’autres points de la planète, une vague puissante qui ne s’arrêtera pas, et qui s’inscrit dans un contexte encore plus large de transformation du monde.

0